06 février 2016

Je ne porte plus le chapeau

Mes chers Hotes,
A la naissance des fraiches jonquilles, des benets ont fait sauté mon toit aux pieds du grand chène. Dorénavant, mon gite ne sera plus peuplé d'ainés et de fous. Finies les fètes dans l'arène, les diners, les huitres poelées aux ognons frais, les petits gateaux à la crème fraiche. Finies les soirées jusqu'à l'aube à macher le cigare assis sur le chassis du batiment. Finis le théatre, les rèves en quete sans relache de jours meilleurs.


Maratre, il est temps de tirer à babord.

Circonflexe, accent, écriture, écrits, réforme, faute,

Aphrodite Pix Art - © - 2016 Geneva

 

19:25 Publié dans Air du temps, Genève, Humeur | Tags : réforme, circonflexe, accent, faute, erreur | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

Commentaires

Jôlî :-)

Écrit par : absolom | 06 février 2016

Yes, l'éloge funèbre du chapeau circonflexe est bien tournée.
:-)

Écrit par : hommelibre | 07 février 2016

Les commentaires sont fermés.